PLANEUR


PLANEUR
PLANEUR

PLANEUR

Véhicule aérien plus lourd que l’air, dépourvu de moteur, capable d’accomplir un vol soutenu. Bien que de nombreux inventeurs aient contribué au développement du planeur, le plus célèbre de tous les pionniers du vol plané est l’Allemand Otto Lilienthal (1848-1896), qui commence en 1867 à faire, en compagnie de son frère Gustav, des expériences sur la portance et la résistance de l’air.

En 1896, Octave Chanute entreprend également de faire des vols planés. Il écarte la méthode que Lilienthal avait adoptée pour obtenir un vol contrôlé et qui consistait à utiliser, à l’arrière, un aileron vertical fixe, cependant que les parties horizontales de la queue étaient montées sur une charnière autour de laquelle elles oscillaient librement vers le haut. Chanute remplace ce système par un gouvernail et des ailes articulées (segmentées). Les planeurs de Chanute étaient si stables qu’ils firent 2 000 vols sans aucun accident.

Les frères Wright construisent leur planeur le plus réussi en 1902. Après une série d’expériences, ils décident d’utiliser un gouvernail vertical, orientable en vol. Ensuite, ils ajoutent un gouvernail de profondeur et combinent leur gouvernail vertical orientable avec un mécanisme de gauchissement des ailes grâce auquel ils peuvent élever ou abaisser les bords de fuite des ailes. Cette maîtrise parfaite confère à leurs vols planés une sécurité totale et leur permet d’aborder les problèmes du vol à moteur.

Pour pouvoir voler, un planeur doit être accéléré jusqu’à ce qu’il atteigne sa vitesse d’envol, c’est-à-dire la vitesse à laquelle les ailes engendrent une portance suffisante pour vaincre la force de gravitation. Dans les premiers planeurs, la vitesse d’envol est très basse; la procédure normale consiste à décoller contre le vent, de façon à n’exiger en pratique que de faibles accélérations. Les techniques de lancement le plus souvent utilisées sont le remorquage par un avion ou le remorquage par une automobile. On peut également lancer un planeur à l’aide d’un sandow, qui fonctionne sur le principe de la fronde à élastique, ou par le moyen d’un treuil de remorquage, qui agit comme un moulinet de canne à pêche géant dont le poisson serait constitué par le planeur.

Depuis 1935, les planeurs ont établi leur réputation en tant qu’instruments de recherche pour les études aéronautiques et météorologiques. Des planeurs équipés d’instruments enregistreurs et d’installations radio ont souvent été dirigés en plein cœur d’un orage afin d’y recueillir des données sur les cumulo-nimbus. Les planeurs ont été largement utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale pour transporter des troupes. Le vol à voile a beaucoup de succès en tant qu’activité sportive.

1. planeur, euse [ planɶr, øz ] n. m. et f.
• 1680 ; de 1. planer
Techn.
1 N. m. Ouvrier qui plane, dresse les métaux.
2 N. f. (1904 ) Machine à planer.
planeur 2. planeur [ planɶr ] n. m.
• 1923; 1866 « oiseau qui plane »; 1863 ailes planeuses; de 2. planer
Appareil semblable à l'avion mais ne comportant pas de moteur, et destiné à planer. Lancement d'un planeur au treuil, au sandow, par remorquage. Pilotage des planeurs : vol à voile.

planeur nom masculin (de planer 1) Aéronef sans moteur qui vole en utilisant les courants atmosphériques, et servant à la pratique du vol à voile. ● planeur (expressions) nom masculin (de planer 1) Planeur de transport, appareil de transport sans moteur, remorqué. (Utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, il est abandonné aujourd'hui au profit de l'hélicoptère.)

planeur, euse
n. TECH
d1./d n. m. Ouvrier qui plane les métaux.
d2./d n. f. Machine à planer.
————————
planeur
n. m. Avion à voilure fixe, sans moteur, à bord duquel on pratique le vol à voile.

PLANEUR, -EUSE, adj. et subst. masc.
I.Adj. Qui plane. À Assouan même, pourtant, quantité de faucons planeurs et de corneilles à manteau gris (GIDE, Journal, 1946, p.293). On voyait la lumière au travers des ailes des oiseaux planeurs (BUTOR, Passage Milan, 1954, p.243).
II.Subst. masc. Aéronef sans moteur, ou doté d'un moteur très faible, à voilure fixe, qui évolue en étant remorqué par un autre avion et/ou en utilisant les courants atmosphériques. Planeur d'entraînement; cabine de planeur. Cet esquif aérien que personne ne peut voir tracer silencieusement ses orbes dans le ciel sans admirer ses longues ailes et ses lignes aérodynamiques: le planeur (Jeux et sports, 1967, p.1617). Les Wright (...) commencèrent leurs recherches, en 1889, par des vols avec l'appareil de Chanute, ce planeur biplan que l'on portait sur les épaules (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p.359). Le planeur, engin expérimental qui précéda l'aéroplane à moteur, est devenu l'engin autonome du sport de vol à voile (PETIOT 1982).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1835, au masc. Étymol. et Hist.A. Adj. 1863 (LA LANDELLE, Aviation, p.223 ds GUILB. Aviat., p.633). B. Subst. 1. 1866 «oiseau dont la structure des ailes est particulièrement adaptée au vol plané» (DE LUCY ds Presse scientif. des Deux Mondes, t.2, p.86, ibid., p.632); 2. 1875 «petit appareil expérimental destiné à démontrer la sustentation d'un objet plus lourd que l'air» (A. PENAUD, P.-V. 3 déc. ds L'Aéronautique, janv. 1876, p.28, ibid.); 3. 1923 «avion sans moteur» (Lar. univ.). Dér. de planer2; suff. -eur2.

1. planeur, euse [planœʀ, øz] n.
ÉTYM. 1680; de 1. planer.
Technique.
1 N. m. || Planeur : ouvrier qui plane, dresse les métaux (on dit aussi dresseur). || Planeur calibreur. || Planeur en coutellerie; en orfèvrerie (sur or, sur argent…). || Planeur sur cuivre, sur tôle (tôlier).REM. Dans ce sens le fém. est virtuel.
2 N. f. (1904). || Planeuse : machine à planer.
————————
2. planeur [planœʀ] n. m.
ÉTYM. 1866, « oiseau qui plane »; adj., 1863 (ailes planeuses); de 2. planer.
Cour. (1875; répandu v. 1920). Appareil semblable à l'avion mais ne comportant pas de moteur, et destiné à planer. || Lancement d'un planeur au treuil, au sandow, par remorquage. || Planeur d'entraînement, de performance. || Trains de planeurs transportant des troupes aéroportées.Technique du pilotage des planeurs : le vol à voile.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • planeur — 1. (pla neur) s. m. Oiseau qui plane. La frégate est un puissant planeur. ÉTYMOLOGIE    Planer 1. planeur 2. (pla neur) s. m. Ouvrier qui plane.    Planeur en cuivre, artisan qui plane les planches de cuivre destinées à la gravure. ÉTYMOLOGIE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Planeur —  Pour l’article homonyme, voir Planeur (jeu de la vie).  ASW 20 en phase d atterrissage Un planeur est un aérodyne qui est, par définition, dépourvu de …   Wikipédia en Français

  • PLANEUR — s. m. Ouvrier qui plane la vaisselle d argent.  Planeur en cuivre, Artisan qui plane, dresse et polit les planches de cuivre destinées à la gravure. Atelier de planeur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PLANEUR — n. m. T. d’Arts Ouvrier qui plane les métaux. Planeur en cuivre, Artisan qui plane, dresse et polit les planches de cuivre destinées à la gravure. Atelier de planeur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • planeur — sklandytuvas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. glider vok. Gleitflugzeug, m; Segelflugzeug, m rus. планёр, m pranc. planeur, m …   Fizikos terminų žodynas

  • planeur — nm. (avion) : plyânò / eu (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Planeur radiocommande — Planeur radiocommandé planeur au sol …   Wikipédia en Français

  • Planeur radiocommandé — planeur au sol Un planeur radiocommandé est un modèle réduit de planeur, télécommandé depuis le sol. Un planeur est un aérodyne dépourvu de moteur. La pratique du planeur est le vol à voile. Il s agit d un aéronef muni de plans sustentateurs à… …   Wikipédia en Français

  • Planeur de la mort — Première apparition Stargate, la porte des étoiles (1994) Caractéristiques générales Longueur +/ …   Wikipédia en Français

  • Planeur de gimli — Le Planeur de Gimli volant vers Toronto en Juillet 2005 Le Planeur de Gimli est le surnom donné à l avion impliqué dans un incident célèbre dans l histoire de l aviation, qui s est produit le 23 juillet 1983, lorsqu un Boeing 767, vol Air Canada… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.